Judith Joy Ross

Judith Joy Ross
19 mai 2021 Anais Viand
“Untitled”, 1986-88, Eurana Park, Weatherly, Pennsylvania, 1982 © Judith Joy Ross, courtesy Galerie Thomas Zander, Cologne

Judith Joy Ross

Galerie Thomas Zander

 

Née en 1946 en Pennsylvanie, la photographe Judith Joy Ross développe, depuis le début des années 1980, une œuvre centrée autour du portrait. Une démarche documentaire inspirée par les images d’August Sander, de Walker Evans et de Diane Arbus. Adepte de la chambre photographique, elle capture de parfaits inconnus avec une sensibilité rare – des jeunes étudiants aux soldats envoyés au Vietnam durant la guerre en passant par les membres du Congrès américain. Ses clichés ont été exposés aux États-Unis, notamment à Musée d’art moderne de San Francisco, ou à la Pace/MacGill Gallery de New York, comme à l’étranger (Allemagne, Belgique, Autriche…). Ils font également partie de nombreuses collections – parmi elles, celles du Musée d’art moderne de New York, du Victoria and Albert Museum de Londres, ou encore du Musée Ludwig de Cologne.

“Annie Hasz, Protesting the U.S. War in Iraq, Easton, Pennsylvania”, 2006,  Protest the War, 2006-2007 © Judith Joy Ross, courtesy Galerie Thomas Zander, Cologne 
“Untitled”, 1988, Easton Portraits, 1988 © Judith Joy Ross, courtesy Galerie Thomas Zander, Cologne