Jun Ahn

Jun Ahn
15 avril 2021 Anais Viand
© Jun Ahn

Artiste d’origine sud-coréenne, c’est en Californie que Jun Ahn a étudié l’histoire de l’art, avant de poursuivre des études de photographie à l’Institut Pratt, à New York. Fascinée par notre perception du monde, elle explore, à travers une œuvre « obsessionnelle et répétitive », les structures qui le composent et fige, grâce à son appareil, les instants trop rapides pour être perçus par l’œil humain. En 2018, l’autrice publie deux monographies, One Life et Self-Portrait, qui révèlent son attrait pour la notion de gravité. Exposé dans son pays natal comme à l’international (Musée de Photography de Lianzhou, le 63 Art Museum de Séoul, ou encore le CASE Tokyo Space), son travail a été distingué, en 2019, par Paris Photo. Il fait aujourd’hui partie de nombreuses collections publiques : JP Morgan, Musée d’art moderne et contemporain de Corée, Statoil, en Norvège.

© Jun Ahn
© Jun Ahn